HomeInformatique

Comment gérer les fichiers vidéo sur votre ordinateur ou smartphone ?

Comment gérer les fichiers vidéo sur votre ordinateur ou smartphone ?
Like Tweet Pin it Share Share Email

Votre ordinateur est-il encombré de clips d’enfants, de vidéos de votre chat et d’autres tranches de vie diverses ? Apprenez comment organiser et archiver ces fichiers, comme les pros, avec les meilleures pratiques.

 

Le tournage de vidéos est plus pratique et accessible que la plupart d’entre nous l’avait imaginé il y a quelques années encore. Il est donc tentant d’encombrer votre ordinateur et votre smartphone avec des extraits de vacances en famille, des vidéos de votre chien mangeant des insectes (coupable, inculpé), etc. Vous pourriez vouloir les garder tous et les éditer dans des courts métrages que vous voudrez partager ou tout simplement les revoir. C’est à ça qu’ils servent ! Mais vous ne devriez pas les jeter tous au hasard sur le bureau de votre ordinateur.

Les fichiers vidéo posent des défis organisationnels uniques.

  • Pour commencer, ils sont beaucoup plus volumineux que la plupart des autres types de fichiers, donc l’endroit où vous les stockez et la fréquence à laquelle vous les archivez sont importants.
  • Deuxièmement, vous vous souvenez probablement de ce qu’il y a dans vos fichiers vidéo d’une manière très différente de celle dont vous vous souvenez ou dont vous pensez à d’autres types de fichiers, tels qu’une présentation PowerPoint.

Lorsque vous allez chercher un fichier de présentation, votre cerveau se souviendra du client ou de la conférence où vous l’avez présenté. Il se souviendra peut-être même du trimestre au cours duquel vous l’avez présenté (si c’est lié aux résultats financiers, par exemple). Cependant, lorsque vous voulez trouver un clip vidéo, vous vous rappelez peut-être qui est dans la vidéo, à quel moment vous l’avez tourné ou à quel endroit elle a été tourné. La façon dont vous pensez à vos dossiers est extrêmement importante lorsqu’il s’agit de les organiser de manière efficace.

Quelques professionnels de la vidéo ont accepté de livrer la façon dont ils organisent leurs clips, qu’il s’agisse de nommer les fichiers, d’ajouter des balises ou d’archiver les fichiers eux-mêmes. Apprenez des pros pendant que vous nettoyez vos fichiers vidéo numériques.

Commencez à organiser vos vidéos

Pour organiser vos fichiers vidéo, il est important de comprendre combien de copies de vidéos vous êtes susceptible d’avoir.

Pour commencer, il y a les fichiers bruts. Les fichiers bruts sont les vidéos non éditées que vous avez tournées. Ils restent généralement sur votre appareil d’enregistrement vidéo jusqu’à ce que vous les transfériez vers un ordinateur ou un autre emplacement de stockage.

Deuxièmement, lorsque vous importez vos vidéos dans un logiciel de montage vidéo, vous devez sélectionner l’option (ou ajuster les paramètres) pour créer une copie du fichier brut. En faisant une copie à ce stade, vous vous assurez que vos fichiers bruts originaux restent inédits en tant que première copie authentique, que vous voudrez peut-être enregistrer.

Troisièmement, vous aurez tous les atouts que vous allez réunir pour produire une vidéo finale. Ce lot de fichiers comprendra des graphiques, de la voix hors champ audio, des images fixes, en plus des clips de vos séquences que vous prévoyez d’utiliser.

Enfin, vous aurez votre vidéo finale montée.

Remarque : les programmes de montage vidéo utilisent une terminologie très variée pour décrire ces nombreuses étapes du montage vidéo. J’évite en particulier les termes spécifiques au programme, tels que Corbeille, Séquence, Projet et Bibliothèque de vidéos, pour minimiser la confusion.

Pour les vidéastes récréatifs (par opposition aux vidéastes professionnels), vous devrez prendre soin d’organiser les séquences brutes et le montage final de la vidéo. Ce sont probablement les deux types de fichiers vidéo les plus importants. Vous voudrez les images brutes disponibles au cas où vous voudriez en faire d’autres vidéos et vous voudrez la vidéo finale parce que, eh bien, c’est l’aboutissement de votre travail et la chose que vous êtes le plus susceptible de partager.

Pour tous les autres types de fichiers intermédiaires, la plupart des vidéastes amateurs peuvent simplement se fier aux paramètres par défaut de leur programme de montage vidéo.

Numérisez d’anciennes séquences vidéo

Certains ménages ont des piles d’anciennes séquences non numériques. Si vous organisez et consolidez toutes vos vidéos, vous voudrez numériser les cassettes VHS ou les films que vous avez.

Il existe un certain nombre de services, comme YesVideo iDigitize, qui se spécialisent dans la conversion de la vidéo non numérique en numérique. Certains services vous offrent la possibilité de transférer les anciennes séquences sur DVD ou de les héberger dans un espace de stockage en ligne. Quelle que soit l’option que vous choisissez, assurez-vous de faire une sauvegarde de tous les fichiers, aussi. Plus d’informations sur l’archivage et la sauvegarde un peu plus tard.

Enlevez vos vidéos de votre téléphone le plus rapidement

Si vous filmez généralement des vidéos sur votre téléphone, transférez-les sur votre ordinateur et supprimez-les de votre téléphone. Les fichiers vidéo occupent beaucoup d’espace, il est donc préférable de les conserver sur un ordinateur qui a beaucoup plus d’espace à disposition qu’un appareil mobile. C’est aussi plus sûr sur un ordinateur; si vous perdez votre téléphone et que ces vidéos ne sont pas sauvegardées, elles sont perdues pour de bon.

Pour les fainéants, ceux d’entre vous qui n’écouteront pas ce conseil par paresse ou par procrastination ou pour toute autre excuse, voici une astuce qui s’adresse à vous : commencez à utiliser SugarSync parce que son application mobile possède une fonction de sauvegarde automatique non seulement des photos mais aussi des vidéos. L’application SugarSync peut automatiquement enregistrer toutes vos vidéos directement sur votre compte SugarSync, puis les synchroniser sur votre ordinateur.

Inutile de dire que si vous filmez avec une caméra vidéo dédiée, vous devrez également déplacer vos images de l’appareil vers votre ordinateur, où vous pourrez les sauvegarder, rapidement.

Nommez vos fichiers avec JOMOAN

Les pros, comme l’éditeur vidéo de PCMag conseille l’utilisation de système de numérotation à six chiffres pour nommer les fichiers. Le système JOMOAN (jour-mois-année). Ce procédé va permettre de classer les dossiers par ordre chronologique.”

Vous pouvez ajouter d’autres mots-clés après cela pour vous aider à vous souvenir de la vidéo.

Si vous ne tournez pas beaucoup de vidéos au cours d’un mois donné, vous pouvez même vous contenter d’un système mois-année à quatre chiffres.

Le système JOMOAN est incroyablement pratique et efficace si vous vous souvenez de vos vidéos quand vous les avez tournées. Même s’il s’agit d’un événement, vous vous rappelez probablement que la remise de diplôme de votre soeur était en mai 2011 (ce qui se traduit par 1105) et que les images de Noël 2009 seront dans une des vidéos à partir du 20 décembre.

Alors, que faites-vous si vous vous souvenez de vos fichiers par autre chose que la date ou l’événement ? Tout ce qui compte vraiment, c’est que vous trouviez un système qui vous plaise, qui soit facile à mémoriser et qui corresponde à la façon dont vous pensez à vos données. Je vous suggère également de vous assurer que votre système donne des noms de fichiers uniques afin de ne pas finir par écraser des fichiers par inadvertance.

Utilisez des dossiers et ajoutez des balises et des mots-clés

Selon Michael Chang, PDG de YesVideo, certains services de numérisation de vidéos marquent automatiquement vos vidéos par date ou par emplacement. Si le service que vous utilisez ne le fait pas, prenez le temps d’organiser les fichiers dans des dossiers au minimum. Si vous avez beaucoup d’images, vous ne voulez probablement pas renommer tous les fichiers, alors mettez-les dans des dossiers de catégorie supérieure. Je recommande de nommer ces dossiers quelque chose comme 1996_videos et 1997_videos.

L’ajout de balises à vos vidéos vous aide énormément si vous avez beaucoup d’images et que vous découpez fréquemment plusieurs vidéos ensemble.

“Le balisage ou l’annotation est un élément clé, surtout lorsqu’il s’agit de préserver les vidéos personnelles en tant qu’héritage “, ajoute Chang. “Grâce à un logiciel en constante évolution, vous pouvez maintenant créer un album vidéo qui peut être une merveilleuse façon d’organiser vos vidéos. Ajoutez ces balises en même temps que vous téléchargez vos vidéos, pendant que les images sont fraîches dans votre esprit. C’est beaucoup plus efficace que de visionner vos vidéos plus tard pour vous rappeler ce qu’elles contiennent et ajouter des balises.

Archivez et stockez les vidéos terminées ailleurs

Lorsque vous avez terminé d’éditer vos vidéos, vous exporterez généralement le fichier final. Si vous le téléchargez sur Facebook, YouTube ou un autre site, cette copie peut être considérée comme une de vos sauvegardes, ce qui est bien. Vous voulez toujours une sauvegarde de vos fichiers.

Mais si vous postez des vidéos sur YouTube et en sauvegardez d’autres sur un compte Dropbox privé, vos fichiers vidéo seront partout.

Une meilleure méthode est de toujours exporter vos vidéos finales localement quand vous avez fini de les faire. Espérons que vous sauvegardez régulièrement votre ordinateur, afin que ces fichiers soient en sécurité. Mais les fichiers vidéo prennent beaucoup d’espace, vous voudrez donc les transférer sur un disque dur externe, une solution de stockage en nuage ou tout autre espace de stockage de votre choix.

Chang de YesVideo préfère le stockage dans le cloud. Il dit à ce propos : “Nous vous recommandons absolument de déplacer toutes vos vidéos, anciennes et nouvelles, dans le nuage. Chaque année, des milliers de médias sont détruits lors d’inondations, d’incendies et d’autres catastrophes naturelles. Si ces souvenirs n’ont pas été sauvegardés en ligne, ils sont perdus à jamais”.

Il ne voit aucun mal à profiter du plus grand nombre de services possible. Pour ses propres fichiers, Chang utilise Amazon Cloud Drive, Dropbox et Google Drive.

Si vous optez pour le stockage multi-cloud, essayez de compartimenter, par exemple, en utilisant Dropbox uniquement pour les vidéos professionnelles, mais Google pour les vidéos personnelles. De cette façon, vous vous souviendrez ou aller pour retrouver vos fichiers lorsque vous voudrez les récupérer.

  Vous filmez beaucoup ? Tenez un dossier distinct

Vous vous considérez comme un créateur de vidéo semi-professionnelle ? Commencez à tenir un registre séparé de ce que vous filmez. Le système JOMOAN est très efficace en partie parce qu’il utilise une autre base de données pour planifier les tournages. Chaque fois qu’il a besoin de trouver une vidéo d’un tournage particulier, il peut rechercher la date dans la base de données avant de commencer à parcourir ses fichiers.

Vous n’avez pas besoin d’une base de données volumineuse. Même une simple feuille de calcul cataloguant la date de prise de vue, le sujet, l’environnement et tous les autres détails vous aidera certainement à trouver tous vos fichiers de manière efficace.

Un plan en trois étapes

Pour résumer, l’organisation de vos vidéos non professionnelles se résume en trois étapes :

  • centralisez vos fichiers vidéo (c’est-à-dire les retirer de votre téléphone intelligent et de votre caméra vidéo),
  • nommez intelligemment et étiquetez pour savoir ce qu’ils contiennent,
  • sauvegardez et archivez vos fichiers finaux édités.