HomeInformatique

Comment entretenir un serveur et récupérer correctement les données ?

Comment entretenir un serveur et récupérer correctement les données ?
Like Tweet Pin it Share Share Email

Comme toute pièce d’équipement essentielle, vos ordinateurs et serveurs sur site nécessitent une maintenance, un nettoyage et un entretien réguliers pour assurer leur bon fonctionnement et maximiser leur durée de vie. Les petites entreprises qui ne disposent pas d’un personnel informatique dédié ou des ressources nécessaires pour s’offrir un service d’entretien de serveurs doivent prendre en charge la maintenance régulière. Cela est particulièrement important si votre entreprise dépend de l’exploitation continue d’un serveur, notamment s’il héberge le site web de votre entreprise ou votre produit numérique.

Bien que la plupart des serveurs soient conçus pour fonctionner pendant de longues périodes, ils subissent une usure importante qui finit par entraîner des problèmes mécaniques et, inévitablement, leur mort. La durée de vie moyenne d’un serveur est d’environ trois à cinq ans. Toutefois, cette durée de vie peut être portée à plus de dix ans grâce à des mises à jour régulières et au remplacement des pièces. Les serveurs ne sont pas bon marché et représentent un gros investissement pour les petites entreprises. Une maintenance attentive est donc essentielle pour en avoir pour votre argent.

Lorsque votre serveur et les données qu’il contient sont vitaux pour les activités de votre entreprise, vous devez disposer d’une sauvegarde fiable, que ce soit sur le cloud ou sur un périphérique de stockage séparé. Si vous ne disposez pas d’une sauvegarde ou si, pour une raison quelconque, votre sauvegarde a échoué, les services de récupération des données peuvent récupérer vos données en cas de panne mécanique ou de sinistre.

Les étapes à suivre pour un entretien régulier du serveur

Voici un aperçu des étapes les plus importantes lors d’un entretien régulier. En suivant ces étapes régulièrement, vous pouvez éviter la perte de données et le remplacement coûteux de votre serveur.

Sauvegardez votre serveur

Assurez-vous toujours que votre serveur est sauvegardé avant d’effectuer toute sorte de maintenance, de mise à niveau ou tout autre bricolage. Même lorsque vous êtes le plus prudent possible, il y a toujours un risque que quelque chose se passe mal et que vous finissez par perdre vos données.

Choisissez le bon moment

Soyez bien préparé avant d’entreprendre la maintenance régulière de votre serveur. Vous devrez prévoir un moment optimal pour le faire, en tenant compte du temps d’arrêt du serveur si vous n’avez pas de méthode pour faire tourner les applications du serveur ailleurs. Il est également conseillé de ne pas effectuer la maintenance le vendredi ou avant les vacances, car si vous rencontrez un problème grave ou compliqué, vous devrez peut-être faire appel à un service de maintenance professionnel.

Vérifiez les journaux du serveur

Utilisez le logiciel de gestion du serveur pour vérifier dans les journaux du serveur les différentes alertes et anomalies matérielles. Vérifiez les pics de température, les erreurs de lecture de disque, les déconnexions du réseau et autres incohérences. Cela vous donnera un indice sur la manière de commencer votre maintenance et sur la nécessité de remplacer certains composants.

Nettoyez l’intérieur

Selon l’endroit où se trouve votre serveur, il peut accumuler une bonne quantité de poussière à l’intérieur comme à l’extérieur. L’idéal est de conserver votre serveur dans un environnement exempt de poussière, comme une salle blanche ou un boîtier. La poussière à l’intérieur d’un ordinateur peut avoir un impact énorme sur ses performances et sa durée de vie. Les serveurs fonctionnent à chaud, et une augmentation de la poussière empêche un refroidissement adéquat, forçant le CPU et le GPU de la machine à descendre en température, ce qui dégrade les performances.

Avant d’ouvrir le boîtier, mettez-le hors tension et débranchez-le. La meilleure façon de nettoyer l’intérieur d’un serveur, ou de n’importe quel ordinateur d’ailleurs, est d’utiliser un aspirateur antistatique ESD. Il s’agit d’aspirateurs spécialisés qui peuvent être utilisés sans danger pour les appareils électroniques. N’utilisez jamais un aspirateur normal, car ils accumulent de l’électricité statique qui peut entraîner une décharge électrostatique, endommageant ainsi de façon permanente les composants du serveur. Si vous n’avez pas d’aspirateur antistatique, la meilleure méthode consiste à utiliser de l’air comprimé et de l’alcool à friction. Faites-le dans une pièce bien ventilée, en utilisant de courtes impulsions pour souffler la poussière hors du boîtier du serveur. Prélevez les endroits difficiles d’accès avec un embout ou un coton-tige trempé dans l’alcool à friction.

Mettez à jour le système d’exploitation

Il est essentiel de s’assurer que le système d’exploitation de votre serveur est à jour pour prévenir d’éventuelles failles de sécurité. Les pirates informatiques découvrent sans cesse de nouveaux exploits dans d’anciens logiciels. Les correctifs et autres patches permettent de couvrir certains exploits de sécurité. Mettez également à jour les pilotes et les microprogrammes pour d’autres composants du serveur tels que le GPU et le stockage.

Prévoyez le pire

En cas d’arrêt soudain de votre serveur, avant de procéder à des réparations, assurez-vous que vos données sont en sécurité et récupérables. Si tout va bien, vous avez une sauvegarde et pouvez facilement récupérer le contenu de votre serveur, mais si ce n’est pas le cas, commencez à réfléchir aux options de récupération des données. En cas de perte logique de données, qui résulte d’un formatage ou d’une suppression accidentelle, un logiciel de récupération des données peut récupérer les données du disque dur du serveur. Assurez-vous simplement d’avoir un périphérique suffisamment grand pour y copier les données. Pour les problèmes plus complexes, tels que les pannes matérielles, vous aurez besoin d’un service professionnel de récupération de données. Ces services remplacent les composants de votre disque dur et utilisent d’autres techniques forensiques pour récupérer vos données.